En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Actualités

"Quarante ans est un âge terrible, c'est l'âge où nous devenons ce que nous sommes" Charles Péguy

Découvrez la galerie photos

Dominique GUÉROULT THIBAULT
Psychanalyste à Avignon

Pourquoi consulter un psychanalyste ?
Les différentes méthodes pratiquées :  Psychothérapie,
                                                               Psychanalyse,
                                                               Thérapie analytique de couple

Aller voir un « psy » n’est pas une démarche facile, ni évidente. Combien de temps avant de franchir le pas ?
Le plus difficile est de composer le numéro de téléphone du thérapeute afin de prendre un rendez-vous pour un premier contact.
 
Mais avant cela, il faut accepter que l’on ne va pas bien.
Les nuits sont difficiles. L’humeur peut être changeante. Des bouffées d’angoisse coupent le souffle. Les autres semblent nous agresser. Des maladies se répètent. Les relations au sein de la famille ne sont pas toujours sereines. Les larmes prédominent et le manque d’énergie est évident... Ce ne sont que des exemples qui pris individuellement sont déjà un signe de souffrance.

On peut aussi, sembler aller bien, mais avec un corps qui l'est moins. Les variations de poids sont là pour le dire. Les régimes pour prendre du poids ou pour en perdre sont de moins en moins efficaces, 
Le miroir est agressif .... 

La relation à l'autre est difficile. Le couple reste fragile, non épanouissant.  
La solitude est douloureuse. 

Le mal-être est donc là!

La première étape est de reconnaître qu’on ne va pas bien, de prendre conscience, au moins partiellement, de ce mal-être psychique.
Ceci, souvent, est difficile à accepter. On a tendance à minimiser ce qui ne relève pas d’une « vraie maladie ». On n’est pas conscient que des symptômes physiques reviennent régulièrement malgré les traitements médicaux.....
Bref, on pense que cela va passer tout seul.
Puis, en parler à ses amis quand c’est possible, semble apaiser... quelque temps. Mais on sent bien que ce n’est pas suffisant.


Alors que faire ? En parler à quelqu’un que l’on ne connaît pas, n’est pas évident. Les amis ne sont pas toujours les mieux placés, malgré toute leur sympathie pour vous aider.
Les troubles psychiques nécessitent en effet une écoute objective, une certaine distance affective, que nous appelons « neutralité bienveillante », que les proches n’ont pas. Cela requiert l’aide d’un « psy » professionnel : psychologue, psychothérapeute, psychanalyste, psychiatre.
 
Peut-être, en êtes-vous là ? C’est un bon début. Mais qui aller voir ?
Tous ont vocation à traiter les troubles psychiques ; seul le psychiatre, qui est médecin de première formation, est habilité à prescrire des médicaments. La différence entre ces quatre professionnels relève essentiellement de la méthode utilisée.
 
Finalement, quel que soit le type de soutien ou de traitement qui vous convient, la relation de confiance que vous allez entretenir avec votre « psy » est essentielle.
 
La relation que j’établis est faite de confiance, de respect, de confidentialité et d’empathie, en dehors de toute position dogmatique, philosophique ou religieuse, sans jugement et ce, afin que vous, patient, vous puissiez trouver votre épanouissement personnel et la liberté de choix des possibles.
Vous êtes un être unique avec votre personnalité et votre sensibilité.
 
Je propose des consultations pour adulte, couple, adolescent et enfant dans l’écoute active et la neutralité bienveillante. Avec votre accord, je mets en place un suivi psychologique adapté à vos besoins. Il peut alors être envisagé une psychothérapie de soutien, une psychothérapie analytique, une psychanalyse, et parfois une thérapie analytique de couple.
 
Une thérapie peut durer de quelques séances à quelques mois. Chaque patient est unique, le travail thérapeutique nécessaire est donc, à sa mesure et avec son accord.
 
Je ne suis pas une psychanalyste qui reste silencieuse, je vous pose des questions, je vous accompagne, je vous soutiens dans votre démarche. Vous pourrez, ainsi, mettre des mots sur vos maux, trouver votre équilibre de vie et la liberté de choix des possibles. 

Pour de plus amples renseignements, contactez-moi, Dominique Guéroult Thibault, psychanalyste, à Avignon dans le Vaucluse (84).

Actualités

"Quarante ans est un âge terrible, c'est l'âge où nous devenons ce que nous sommes" Charles Péguy

Nous contacter

Dominique Guéroult Thibault psychanalyste

4 rue Molière
84000 Avignon

Tél. : 07 68 49 13 43
Mail : d.gueroult@fairsys.fr

Le cabinet du psychanalyste Dominique Guéroult Thibault est installé rue Molière dans la ville d'Avignon, au cœur du département du Vaucluse (84) et à proximité du département du Gard (30) et des communes de Villeneuve-lès-Avignon, Pujaut, Rochefort-du-Gard, Sauveterre ou encore Les Angles.